tricoter

tricoter [ trikɔte ] v. <conjug. : 1>
• 1560; « battre » XIVe; de tricote (1457), triquot (1413) « bâton »; frq. °strikan « caresser, frotter » → trique
I
1 V. tr. Exécuter au tricot. Tricoter un pull, de la layette. Madame Grandet « se tricotait des manches pour l'hiver » (Balzac). Par ext. Tricoter une maille, faire passer le fil dans cette maille en la changeant d'aiguille, afin de former une maille au-dessus de la première. Tricotez le rang suivant à l'endroit.
2 V. intr. Exécuter à la main, avec des aiguilles, ou à la machine, un tissu à mailles ( tricot), avec de la laine, du coton, de la soie... Apprendre à tricoter. Tricoter serré, lâche. Aiguille, laine à tricoter. Machine à tricoter. « Elle tricotait tout le long du jour à la manière d'un insecte » (A. Gide).
II V. intr. Fig. et fam. Courir, sauter, danser, gigoter. « ses petites jambes tricotaient sous son gros abdomen » (Sartre). Loc. Tricoter des jambes, des gambettes, des pieds : marcher vite, courir vite, s'enfuir.
(1899) Pédaler.

tricoter verbe transitif (moyen français tricoter, sauter, de tricot, gourdin, diminutif de trique) Exécuter un tissu à mailles entrelacées, avec des aiguilles spéciales : Tricoter la laine. Réaliser un vêtement par ce travail : Tricoter un pull. Familier. Préparer minutieusement quelque chose, le mettre en forme ; élaborer : Tricoter un scénario, un accord.tricoter verbe intransitif Réaliser des ouvrages au tricot : Tricoter à la machine. Aiguilles à tricoter. Familier. Remuer vivement les jambes pour courir, danser, pédaler, etc. ● tricoter (expressions) verbe intransitif Machine à tricoter, machine permettant d'exécuter un tricot. ● tricoter (synonymes) verbe intransitif Machine à tricoter
Synonymes :

tricoter
v.
d1./d v. tr. Confectionner au tricot. Tricoter un pull.
d2./d v. intr. Exécuter un tricot. Tricoter à la main, à la machine. Aiguilles à tricoter.

I.
⇒TRICOTER1, verbe
I. — Empl. trans.
A. — Qqn tricote qqc.
1. [L'obj. désigne un ouvrage, un vêtement] Exécuter (quelque chose) à la main ou à la machine, en constituant un tissu formé de mailles. Séverine aimait beaucoup son père. Elle et sa fille ne laissaient à personne le soin de faire son linge; elles lui tricotaient des bas pour l'hiver (BALZAC, Député d'Arcis, 1847, p. 246). Il allait le jeudi à l'hôpital du couvent Sainte-Madeleine voir les blessés fabriquer du macramé et tricoter des cache-nez (NIZAN, Conspir., 1938, p. 27).
Empl. pronom. à sens passif. Le pull se tricote en jersey endroit et le motif central est en jacquard (100 idées, sept. 1984, p. 60).
2. [L'obj. désigne une matière, une fibre textile] Transformer (quelque chose) en tissu formé de mailles. Mélanie, au coin de la cheminée, dans un haut fauteuil de bois blanc grossièrement paillé, tricotait de la laine bleue (A. FRANCE, Pt Pierre, 1918, p. 239).
P. métaph. Je mènerais le genre humain rondement, je tricoterais les faits maille à maille sans casser le fil (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 320). Le soleil tricote des nuages roses avec ses rayons (RENARD, Journal, 1909, p. 1259).
Part. passé en empl. adj. Les cottes de mailles (...) ne sont pas de vraies cottes de mailles (...). Alyette Samazeuilh a imaginé de les fabriquer en lacet tricoté (SERRIÈRE, T.N.P., 1959, p. 120).
B. — Qqn tricote. Exécuter, à la main ou à la machine, un ouvrage tissé en mailles. Tricoter lâche, serré; apprendre à, savoir tricoter. Il commença de sommeiller, tandis que la marquise, Mlle Largeyx et la religieuse tricotaient sans rien laisser deviner de leur pensée (BOURGET, Disciple, 1889, p. 144). Il faut attendre que l'hiver passe et puis ce qu'il y a de froid dans le printemps. Alors on lit on tricote on cause on court dans le jardin (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 221).
♦ [Avec un compl. d'obj. interne] Sur l'endroit du travail, tricotez toutes les mailles à l'endroit (100 idées, avr. 1982, p. 98). V. point1 VII C 4 ex. du Gd Livre du tricot.
Aiguille à tricoter. Aiguille sur laquelle on forme avec le fil textile, les mailles qui constituent le tricot. Il lui a donné un écheveau de grosse laine et des aiguilles à tricoter pour se faire des bas (A. FRANCE, Lys rouge, 1894, p. 33). Laine, fil, coton à tricoter. Laine, fil, coton utilisés pour réaliser un tricot. Ces modèles sont réalisés en fil à tricoter la Droguerie (100 idées, janv. 1986, p. 88). Machine à tricoter. Machine qui permet de réaliser rapidement un tricot tout à fait semblable à celui réalisé à la main. La machine à tricoter « Évolutive » est très simple: une rangée d'aiguilles, un chariot, quelques accessoires. Elle vous permet de réaliser, tout de suite les tricots dont vous rêvez: jersey, points-fantaisie, jacquards, effets de tissage (Elle, 13 sept. 1976, p. 103). Métier à tricoter. Métier qui permet la réalisation rapide et sur de grandes dimensions d'un tissu formé de mailles. La comtesse de Clérambard, sa mère Mme de Léré, son fils Octave sont assis chacun devant un métier à tricoter et travaillent (AYMÉ, Cléramb., 1950, I, 1, p. 11).
II. — Empl. intrans.
A. — Familier
1. Marcher, courir, danser, en remuant beaucoup les jambes. Je tricotais péniblement pour le suivre, mon ombre courte avait peine à garder le contact avec ses talons (ARNOUX, Calendr. Fl., 1946, p. 155). Nous n'avons plus de chevaux. Il nous faudra tricoter dur (...). Aller à pied n'est pas du tout la même chose qu'aller à cheval (GIONO, Hussard, 1951, p. 1321).
— [Avec un compl. d'obj. interne] Tricoter des jambes. Leurs cavaliers [des danseuses] bondissaient, tricotaient des pieds, s'agitaient, les bras remués et soulevés comme des moignons d'ailes sans plumes (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Masque, 1889, p. 1160). V. pincette A 2 ex. de Méténier.
Tricoter des gambettes. V. gambette1.
♦ [P. méton.] Dès deux heures, étaient survenus les gendarmes de Lerrains, tricotant des bottes sur leurs hautes bicyclettes noires (H. BAZIN, Tête contre murs, 1949, p. 257).
P. anal. Jamais aucun artiste n'avait mieux tricoté des poignets (CLADEL, Ompdrailles, 1879, p. 66).
2. [Le suj. désigne un préposé des P.T.T.] Passer d'un trottoir à un autre pour porter le courrier. (Ds Lar. Lang. fr., ROB. 1985).
B. — CYCL. Pédaler rapidement sur un petit développement. [Il] est parti avec un trop petit développement, et il tricote éperdument pour suivre le train sévère que, par moments, lui infligent ses adversaires (La Pédale, 5 oct. 1927, p. 15, col. 2).
C. — [En parlant d'un cheval] Croiser les pieds en marche ou les poser successivement l'un devant l'autre (d'apr. ST-RIQUIER-DELP. 1975). Le cheval peinait aux montées, trébuchait aux descentes et tricotait affreusement en terrain plat (GIDE, Isabelle, 1911, p. 605).
REM. Tricotement, subst. masc., hapax. Le pauvre cheval a le tricotement sec et les os durs (VALLÈS, J. Vingtras, Enf., 1879, p. 24).
Prononc. et Orth.:[], (il) tricote [-]. Homon. tricoter2. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Mil. XVe s. « courir, sauter » (Banquet du boys, Poésies fr. des XVe et XVIe s., X, 219 ds GDF.); 2. 1677 (d'un cheval) « faire des mouvements de jambes très rapides, mais sans ampleur » (SOLLEYSEL, Nouv. méthode pour dresser les chevaux, p. 231); 3. a) av. 1741 « remuer vivement les jambes ou les pattes pour courir, danser, etc. » (J.-B. ROUSSEAU, Allég., I, 2 ds LITTRÉ); b) 1819 tricoter des jambes (L. BALZAC, let. in BALZAC, Corresp., I, p. 56 ds QUEM. DDL t. 34); c) 1891 « pédaler vivement à bicyclette » (Le Cycliste, avr. ds PETIOT); d) 1950 (en parlant d'un facteur) « aller d'un trottoir à l'autre pour desservir une rue » (d'apr. ESN.). B. 1. Fin du XVIe s. « exécuter un ouvrage en mailles entrelacées, avec des aiguilles spéciales » (CHRISTOPHE DE BORDEAUX, Chambrière à louer ds Rec. de poésies fr. des XVe et XVIe s., éd. A. de Montaiglon, t. 1, p. 101); 2. 1611 intrans. (COTGR.). Dér. de tricot2; dés. -er. Les jambes, puis les aiguilles à tricoter, ont été comparées à des bâtons que l'on agite (A, B). Au sens B, tricoter a remplacé l'anc. verbe brocher. Fréq. abs. littér.:379. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 172, b) 578; XXe s.: a) 627, b) 773.
DÉR. Tricotage, subst. masc. a) [Corresp. à supra I] Action, manière de tricoter; résultat de cette action. Tricotage serré, régulier. Le matériel de tricotage où le poil est amené soit sous forme de fil (métiers circulaires à bouclettes dans lesquels la bouclette est coupée sur le métier par un dispositif spécial. La touffe de poils est liée solidement au fond par le tricotage), soit sous forme de ruban de carde (THIÉBAUT, Fabric. tissus, 1961, p. 111). P. métaph. Telle main, vue de près, n'est plus qu'un tricotage de coups de pinceaux (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 203). b) Synon. rare de tricot1 (v. ce mot B). Le tout-petit qui suçait son pouce avec conviction. Tout enveloppé de tricotages, vous savez de cette espèce qui forme des chevrons séparés par des jours (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 244). c) [Corresp. à supra II A] Action de tricoter. D'autres [soldats], à toutes jambes surgissent, mécaniques, le fusil horizontal, dans un tricotage de pantalons rouges (LA VARENDE, Man' d'Arc, 1939, p. 308). []. Att. ds Ac. dep. 1694. 1res attest. a) av. 1573 « commerce amoureux (?); balivernes (?) » (JODELLE, L'Eugène, I, 1 ds Œuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 1, p. 20), b) ) 1677 (d'un cheval) « mouvements de jambes très rapides, mais sans ampleur » (SOLLEYSEL, op. cit., p. 231), ) 1876 « action de remuer vivement les jambes » (Lar. 19e), c) 1680 « action de tricoter » (RICH.); de tricoter1, suff. -age.
BBG. — GARY-PRIEUR (M.-N.). Contribution à l'ét. de qq. règles sém.: les verbes dér. de n. Thèse, Paris VIII, 1979, t. 2, p. 630. — POSNER (R.). Lexical gaps... Mél. Ullmann (S.). Leeds, 1981, p. 131. — QUEM. DDL t. 5, 28.
II.
⇒TRICOTER2, verbe trans.
Vieilli, fam. [Corresp. à tricot2] Battre à coups de tricot; p. ext., battre. Tricoter les côtes à qqn. Ah! c'est la vieille qui devrait se charger de ça [de rosser son fils], lui tricoter les joues (RICHEPIN, Glu, 1881, p. 234).
REM. Tricotée, subst. fém., vieilli, fam. Volée de coups de tricot. (Ds LITTRÉ Suppl. 1877, Lar. Lang. fr., ROB. 1985).
Prononc.:[], (il) tricote [-]. Homon. tricoter1. Étymol. et Hist. 1. 1356 tricoter qqn « battre quelqu'un à coups de gourdin » (Miracles N.-D. par personnages, éd. G. Paris et U. Robert, XVII, 437); 2. 1866 tricoter les côtes à qqn « id. » (DELVAU). Dér. de tricot2; dés. -er. Bbg. QUEM. DDL t. 1, 19.

tricoter [tʀikɔte] v.
ÉTYM. XIVe, « battre »; de tricote (1457), triquot (1413) « bâton »; du francique strikan « caresser, frotter ». → Trique.
———
I (1560; par métaphore de II.).
1 V. intr. Exécuter à la main (avec des aiguilles), ou au métier, un tissu à mailles ( Tricot), avec une matière textile (laine, coton, soie…). || Apprendre à tricoter. || Passer sa vie à tricoter (→ Racler, cit. 8). Tricot (faire du). || Tricoter régulièrement, irrégulièrement. || Tricoter à la main, à la machine. || Tricoter serré, lâche. || Elles tricotent en lisant, en regardant la télévision. || La manie (cit. 4) de tricoter. || Elle tricotait sans ralentir le jeu (cit. 83) des aiguilles. || Il tricote mieux que sa femme.À tricoter. || Aiguille (cit. 10) à tricoter (→ Note, cit. 3). Broche. || Machine, métier à tricoter. Bonneterie, tricoteur. || Laine à tricoter.
2 V. tr. Exécuter au tricot. || Tricoter un vêtement, des bas (→ Écuyère, cit. 3), des chaussettes, un chandail. || Tricoter de la layette. Tricotage. || Elle tricotait un chandail à, pour son mari; elle se tricotait des moufles.Par ext. || Tricoter une maille, faire passer le fil dans cette maille en la changeant d'aiguille, afin de former une maille au-dessus de la première.
1 Madame Grandet (…) était déjà sur son siège à patins, et se tricotait des manches pour l'hiver.
Balzac, Eugénie Grandet, Pl., t. III, p. 535.
2 Grand'mère tricotait des bas; c'est la seule occupation que je lui connaisse. Elle tricotait tout le long du jour, à la manière d'un insecte (…)
Gide, Si le grain ne meurt, I, II.
3 (…) elle tricotait pendant des heures des chandails pour une œuvre (…) moins par intérêt à confectionner des vêtements ou par sympathie pour les pauvres, que pour l'espèce de distraction que lui causait le maniement des aiguilles.
Montherlant, les Lépreuses, I, I.
Par ext. Transformer en tricot (un textile). || Tricoter de la laine, de la soie.
3.1 La patronne (…) tricotait sa laine rouge derrière le comptoir (…)
M. Duras, Moderato cantabile, p. 70.
———
II
1 V. tr. Vx. Battre à coups de bâton, de tricot (2. Tricot). — ☑ Fam., vieilli. Tricoter les côtes à qqn. Battre.
2 Intrans. (1790). Mod., fam. Courir, sauter, danser, gigoter.REM. Ce sens, plus ancien que le sens I., est compris de nos jours comme une métaphore du mouvement des aiguilles. — ☑ Loc. Tricoter des jambes : s'enfuir. || Tricoter des pincettes. || « À pattes tricotantes » (→ Lapin, cit. 3).
4 Leurs cavaliers bondissaient, tricotaient des pieds, s'agitaient, les bras remués et soulevés comme des moignons d'ailes sans plumes (…)
Maupassant, l'Inutile Beauté, « Le masque. »
5 Ils rencontrèrent le maestro Piranese, du « Chat Botté », et le saluèrent : ses petites jambes tricotaient sous son gros abdomen.
Sartre, l'Âge de raison, II.
(1891, in Petiot). Pédaler à vive allure avec un petit développement.
(1765). Spécialt (en parlant du cheval). Remuer vite les jambes en marchant, sans avancer beaucoup.
6 Le cheval peinait aux montées, trébuchait aux descentes et tricotait affreusement en terrain plat; parfois, tout inopinément, il stoppait.
Gide, Isabelle, I.
Argot des postes. Aller d'un trottoir à l'autre en desservant une rue.
——————
tricoté, ée p. p. adj.
1 Laine tricotée. || Une devanture où s'entassaient (cit. 10) des vêtements tricotés (→ Fuseau, cit. 3; jupe, cit. 1).
2 Minér. || La structure tricotée du bismuth, qui a l'apparence du tricot.
DÉR. 1. Tricot, tricotage, tricotée, tricotets, tricoteur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tricoter — 1. (tri ko té) v. a. 1°   Faire des mailles avec du fil, de la laine, etc. à l aide d aiguilles longues et émoussées. •   Qu enfermée au logis en personne bien sage, Elle s applique toute aux choses du ménage, à recoudre mon linge aux heures de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tricoter — TRICOTÉR, Ă, tricoteri, e, s.m. şi f. Muncitor calificat care lucrează la maşinile de tricotat. – Din fr. tricoteur. Trimis de LauraGellner, 01.07.2004. Sursa: DEX 98  tricotér s. m., pl. tricotéri Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar… …   Dicționar Român

  • tricoter — TRICOTER. v. a. Passer des fils les uns dans les autres & en former des mailles avec de certaines aiguilles longues, pour faire des bas, des camisoles, & autres ouvrages. Tricoter des bas. tricoter de la dentelle. il a appris à tricoter. elle… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tricoter — Tricot Pour les articles homonymes, voir Tricot (homonymie). Jeune fille tricotant, peinture d’Albert Anker (1884) …   Wikipédia en Français

  • TRICOTER — v. a. Former des mailles avec un fil, à l aide de certaines aiguilles longues et émoussées, pour faire des bas, des camisoles et autres ouvrages. Tricoter des bas. Apprendre à tricoter. Elle tricote bien. Aiguilles à tricoter.   Il se dit aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TRICOTER — v. tr. Exécuter un tissu à mailles, soit à la main, à l’aide d’aiguilles longues et émoussées, soit avec un métier spécial. Tricoter des bas. Absolument, Apprendre à tricoter. Elle tricote bien. Aiguilles à tricoter. Métier à tricoter. TRICOTÉ… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tricoter — v.i. Marcher vite ; pédaler. / Pour un facteur, changer constamment de trottoir (postes). / Tricoter des gambettes, danser …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • tricotér — s. m., pl. tricotéri …   Romanian orthography

  • tricoter — vt. TRIKOTÂ (Albanais.001, Annecy, Chambéry, Cordon, Giettaz.215, Montagny Bozel, Samoëns, Villards Thônes), C. é trikôte <il tricote> (001), R. Trique ; fèchâ (Peisey) ; fére lou ba <faire les bas> (215). E. : Chaussette, Gigoter,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • tricoter des fesses —    Les remuer vivement dans l’acte vénérien, pour mieux jouir ou pour mieux faire jouir l’homme …   Dictionnaire Érotique moderne


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.